DECOUVERTE DES PLANTES

AUBEPINE

Aujourd’hui nous allons parler de l’aubépine, jolie fleurette blanche au nez subtil.
❤️ Elle est associée au cœur physique et aussi au cœur émotionnel. On l’utilise en effet pour soutenir les cœurs fatigués ou les cœurs brisés. En naturopathie, nous prenons toujours en compte les différentes dimensions de la personne (physique, physiologique, émotionnelle, environnementale, spirituelle ...) pour mieux comprendre son terrain et les causes des troubles. Ceci nous permet d’accompagner de manière spécifique et globale à la fois.


Au delà de l’utilisation des boutons de fleurs en infusion, j’affectionne, lorsqu’arrive l’automne, de cueillir ses fruits : les senelles. Les senelles nommées aussi poires du seigneur sont farineuses et permettent de fabriquer une petite purée acidulée qui sert de base à de délicieux biscuits croquants 👩‍🍳. MIAM!

AIL DES OURS

Aujourd'hui, j'ai très envie de vous présenter l'ail des ours. Et oui encore une saveur aillée!
L’ail des ours pousse en bande à l’ombre des arbres. Ses feuilles sont brillantes sur le dessus et mate en dessous. Toutes ses parties sont comestibles et ont une odeur et un goût d’ail. Nos sens seront d’une très grande aide car ils nous permettront de ne pas nous tromper. En effet, le Muguet avant floraison ou les jeunes pousses d'Arum lui ressemblent beaucoup.

C'est par excellence une plante détoxifiante pour le foie, idéale pour le printemps. Le soufre présent permet d’éliminer les substances toxiques que nous ingérons. Elle est aussi une super plante du maintien du cœur en bonne santé. Elle est une très bonne plante anti-bactérienne et anti-fongique du tube digestif. Je l’adore.

J’aime aussi préparer des pestos d’ail des ours et en consommer toute l’année. Comment le préparer ? C’est très simple, je mélange des feuilles finement ciselées après lavage et séchage rapide, avec de l’huile d’olive vierge biologique et des graines de tournesol rapidement moulues. Je rajoute une petite pincée de sel et je déguste avec modération en apéritif avec des petits légumes frais par exemple. Il se congèle très bien et on pourra donc en profiter toute l’année.
Je collecte aussi quelques boutons avant éclosion des fleurs blanches et les conserve au vinaigre de cidre. Délicieux !

ALLIAIRE

Aujourd’hui, l’alliaire est à l’honneur;
Elle est déjà en fleurs et pour trouver ses jeunes feuilles en rosette, il faudra chercher dans les sous-bois bien à l’ombre. C’est étrange d’observer la forme de ses feuilles évoluer en quelques semaines. Au tout début sa feuille ressemble à un cœur denté 💚.

Toutes les saisons dévoilent une partie de la plante différente à déguster. En cette saison, les feuilles permettent de préparer des pestos savoureux à la saveur d’ail. C’est d’ailleurs un bon moyen de la reconnaître et de ne pas la confondre avec la feuille de violette, ni celle du lierre terrestre. En la froissant, elle révèle son odeur aillée.
Cette fois ci pour varier les plaisirs, j’ai utilisé les feuilles pour parfumer un vinaigre de cidre non filtré et non pasteurisé. Je laisse macérer pendant 21 jours avant de filtrer. La saveur du vinaigre ainsi obtenue est légèrement aillée et enchante les papilles.

Ses fleurs blanches décorent et parfument les crudités et les pizzas. C’est une folie plante mellifère et on peut observer les papillons et les abeilles au rendez vous des fleurs blanches.

Sa racine se ramasse avant la montée en graines. Elle a une saveur légèrement piquante du raifort (la racine dont on se sert pour faire du wasabi). Et ses graines légèrement moutardées peuvent servir de condiments.

Et si on ajoutait à ses multiples saveurs, quelques propriétés santé ! L’alliaire officinale est une plante qui soutient l’émonctoire ou la porte de sortie qu’est le rein. On l’aime en naturopathie pour réguler le terrain acide. En éliminant le trop plein d’humeurs acides, elle est bénéfique en cas de gouttes ou de rhumatismes.
Et en cataplasme c’est un bon antiseptique.

MAUVE SYLVESTRE

Aujourd’hui, nous parlons de la mauve et plus précisément de Malva Sylvestris (cousine de la rose trémière et de la guimauve).
Je l’adore.
Sa couleur tout d’abord m’enchante. Je devrais dire son camaïeu de couleurs. Avez vous remarqué les fines rayures roses sombres sur ses pétales?

Sa saveur douce qui apporte couleur et curiosité à vos salades. Et oui elle est comestible. Ses feuilles aussi le sont d’ailleurs. Petit clin œil de Pâques réalisé ce midi.

Son caractère doux ou émollient ou encore mucilagineux qui permet d’adoucir les gorges inflammées (quand on papote trop 😉ou alors pendant les périodes où les allergies génèrent des démangeaisons) ou de soulager les brûlures digestives et les constipations.
L’idéal quand on ne la mange pas, c’est de faire une infusion départ à froid dans une casserole à couvert. On utilisera 15g de fleurs par litre d’eau à boire dans la journée. Les fleurs sont délicates et ne portez jamais l’eau à ébullition.

L’infusion est une réponse ponctuelle. Si ces désagréments ou problématiques sont récurrents, il sera alors intéressant de s’intéresser à la cause pour pouvoir réguler votre terrain durablement.

FUMETERRE

Poursuivons nos découvertes! Aujourd'hui je vous présente le fumeterre. Ses feuilles découpées ont une couleur magnifique verte bleutée. Elle ne dégage pas d'odeur particulière. En revanche, elle est très amère. Et cette amertume nous donne une indication sur son utilisation!
Et oui l'amer stimule le foie! Le foie, cette usine dépurative incroyable avec ses quelques 500 fonctions, fait partie des émonctoires, si chers à l'approche de santé naturopathique, qui permettent de réguler les excès et les carences de notre corps. Parmi ses fonctions, nous avons entre autres le métabolisme digestif, la régulation hormonale, la dégradation des substances toxiques, la production de la bile et du cholestérol. C'est aussi le lieu de stagnation des colères ... Alors il est bien souvent nécessaire de le soutenir pour qu'il puisse effectuer ses multiples travaux convenablement. Nos modes de vie (environnement, alimentation, émotions ...) le sollicitent beaucoup.
En ce moment, je pratique un jeûne, une manière soutenue de détoxiner mon organisme et de retrouver progressivement de bonnes habitudes alimentaires quelques peu mises à mal dans ces temps de confinement. 😋
Je me permets de jeûner car je connais très bien les mécanismes, les indications et contre indications. Je me connais aussi très bien. Je ne vous conseille pas de le pratiquer seul. Nous pouvons échanger sur le sujet avec grand plaisir si vous le souhaitez.
Et pour accompagner le jeûne, je prends en ce moment des tisanes de fumeterre et de romarin, deux plantes amies du foie.
Ci-dessous, le fruit du séchage des plantes cueillies 🌿

Sauge des prés

Gaillet Blanc

Robinier Faux Acacia

Eglantier

Achillée Millefeuille

Pimprenelle

ETC

POUR EN CONNAÎTRE D'AVANTAGE SUR LES PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES ET MEDICINALES, REJOIGNEZ-MOI LORS DES BALADES CUEILLETTES OU LORS D'ATELIERS CUISINES.

Plus d'info.

T. 06 65 21 50 67
logofbvert.png
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Facebook Icône